Search the portal

Please enter a term

Full record

« Back to home page
TitleFaire la transition énergétique bas-carbone ou comment réaliser l'avènement d'un mythe ?
TitleThe low-carbon energy transition : transforming the myth into reality
Subject(s)Transition énergétique bas-Carbone; France; Prospective; Modélisation énergétique; Pilotage; Transition de phase; Low-Carbon energy transition; France; Prospective; Energy modelling; Steering; Phase transition; 511.8
Abstract

Pour lutter contre le changement climatique et limiter l’élévation des températures, les pays doivent diminuer leurs émissions CO2 et réaliser ce qu’on appelle communément une transition énergétique. Or, ce terme reste ambigu pour comprendre les enjeux associés à la transformation du système énergétique puisqu’il recouvre différents objectifs qui rendent sa gestion d’autant plus compliquée. Le but de cette thèse est donc d’interroger ce terme de transition énergétique afin de proposer une nouvelle approche de son pilotage. Premièrement, un état des lieux du concept de transition énergétique est dressé en revenant d'une part sur sa définition, qui s'avère éminemment ambigüe, et d'autre part sur les observations du passé, qui nous montrent qu'un pilotage effectif de la transition énergétique bas-carbone sera nécessaire. Dans une deuxième partie, les tentatives contemporaines de pilotage sont analysées dans le cas de la France. On retrace tout d'abord les politiques mises en place jusqu'à aujourd'hui en montrant que le système énergétique français n'a pas réellement engagé une transition énergétique correspondant aux objectifs affichés. En s'appuyant sur un modèle de prospective énergétique, le modèle TIMES-France, on examine ensuite les implications d'un objectif de neutralité carbone sur : le niveau de taxe carbone, trop élevé pour être acceptable politiquement et socialement ; les trajectoires de décarbonation, impliquant un bouleversement technologique complet du système énergétique ; et enfin les enjeux spécifiques au cas français grâce à une comparaison avec la situation suédoise. Enfin, dans une dernière partie, de nouvelles approches du pilotage de la transition énergétique sont explorées. Après être revenus sur une proposition d'un courant des sciences sociales, le Transition Management, une analogie entre la transition énergétique et la théorie de la transition de phase en physique est développée dans le but d’améliorer le pilotage de la transition énergétique et d’enrichir la compréhension de cette notion. Elle nous permet de proposer un ensemble de taxes et subventions évoluant dans le temps.

To fight climate change and limit the rise in global temperatures, countries must reduce their CO2 emissions and achieve what is commonly known as an energy transition. However, this ambiguous notion covers various objectives, which makes it difficult to understand the challenges involved in transforming the energy system and further complicates its management. The aim of this thesis is to question the term of energy transition in order to propose a new approach to its management. We begin with an overview of the concept of energy transition, which involves both looking at its highly ambiguous definition and observing it throughout history, which indicates that the low-carbon energy transition will need to be handled very differently from in the past. In the second part, we analyze French attempts to steer the transition. Our examination of policies implemented to date shows that the French energy system has not really engaged in an energy transition that corresponds to the stated objectives. Based on the TIMES-France energy prospective model we then examine the impact of a carbon neutrality target on: the level of carbon tax, which will be too high to be acceptable politically and socially; decarbonization trajectories, which will involve a radical technological change of the energy system; and specific challenges facing France thanks to a comparison with the Swedish situation. In the last part, we explore new approaches to piloting the energy transition. Following a review of a proposal from a branch of the social sciences, Transition Management, we develop an analogy between the energy transition and the phase transition theory in physics, with the aim of improving control of the energy transition and enriching our understanding of this notion. More specifically, it allows us to put forward a set of taxes and subsidies evolving over time.

TypeElectronic Thesis or Dissertation; Text
Languagefr
Identifier
RightsOpen Access
Rightshttp://purl.org/eprint/accessRights/OpenAccess
AuthorMillot, Ariane
Date2019-11-15
ContributorsParis Sciences et Lettres (ComUE); Maïzi-Ménard, Nadia